Mon plus gros complexe depuis maintenant plus de 2ans est une maladie de peau appelée « Rosacée ».
C’est un comble pour une maquilleuse de ne pas pouvoir se maquiller et avoir une peau rouge parsemée de petit point blanc appelés papules.

Petit rappel sur ce qu’est la rosacée: Une maladie dermatologique due à une veine fainéante et une affection des vaisseaux du visage.
Il y a plusieurs stades et plusieurs formes de rosacées, je vous parle principalement de la mienne car c’est celle ci que je traite et cherche à faire disparaître ou diminuer. Voici un lien si vous voulez plus d’informations sur les autres formes de rosacées.
Ma dermatologue m’a expliqué ceci: C’est comme des varices sur le visage, la veine principale du visage qui irrigue les vaisseaux sanguins, au niveau des joues principalement, est « fainéante » et ne fonctionne pas très bien. Du coup, ces vaisseaux sanguins doivent travailler plus, et c’est ce qui crée l’inflammation et les rougeurs. A cela s’ajoute un certain virus qui adore la chaleur et qui en profite pour se mettre sur les zones inflammées pour y rester paisiblement, ce qui crée les fameuses papules.
J’ai donc hérité de la forme au doux nom de « Papulo-pustuleuse » qui se traduit par des rougeurs au niveau des joues et de petit boutons blancs, un aspect de peau granuleux et des pores très dilatés.
L’intensité des rougeurs varie en fonction de plusieurs facteurs: la chaleur, le froid, la nourriture (épicée ou chaude), l’alcool, le stress…

Rosacée en début de traitement avec la préparation aux huiles végétales et essentielles.


 

 

 

 

 

 

 

 

 

Elle m’a également parlé de plusieurs traitements: les antibiotiques par voie oral accompagnés d’une crème pour le visage ou le laser.
Le traitement par laser est plus onéreux mais fonctionne relativement bien, cependant il n’est parfois pas définitif et la rosacée peut apparaitre de nouveau.
J’ai eu la prescription du traitement antibiotique de 3 mois avec une crème à appliquer uniquement si la sensation de brûlure était supportable.
Après 1 mois de traitement, désespérée de voir mes rougeurs de plus en plus répandues et intenses, je ne voyais aucun résultat.
J’étais très fatiguée par ce traitement, mes yeux ne supportaient même plus la lumière des néons des tables de maquillages et j’avais la sensation que mon cœur s’emballé. N’étant pas favorable aux antibiotiques et autres cachets en général j’ai décidé de tout stopper et de trouver un moyen plus naturel plutôt que me « soigner » d’un coté et me rendre malade de l’autre.

J’ai pris rendez vous avec une naturopathe pour voir comment venir à bout de cette maladie en douceur.
Pour la première fois on m’a expliqué que la Rosacée est peut être du à des facteurs internes, en fonction de la partie du visage où elle se manifeste.
Pour ma part étant principalement sur les joues, il se peut qu’un champignon en soit la cause.
Je vous invite à consulter un spécialiste pour qu’il vous oriente sur votre cas.
J’ai donc commencé un traitement de compléments alimentaires de chez LABDigeste pour traiter ce « champignon » et diminuer l’acidité produite par mon organisme.
En parallèle, j’ai essayé 2 mélanges à base d’huiles essentielles et végétales.
La 1er, inspirée de la recette « huile de soin régulatrice » du site lessentieldejulien, en y apportant quelques modifications personnelle n’aillant pas tous les ingrédients à ce moment là.

Mon mélange:

  • 1 cuillère à café d’huile de calophylle
  • 1 cuillère à café d’huile de calendula
  • 4 gouttes d’huile essentielle d’hélichryse italienne
  • 4 gouttes d’huile essentielle de tea tree

Après plusieurs applications, les rougeurs ont diminué, le grain de peau s’est affiné et les pores resserrés.
La sensation de tiraillement et de la réactivité de ma peau s’est apaisée.

Le deuxième mélange est  extrait du livre « Le grand guide de l’aromathérapie et des soins beauté naturels« , par Aude Maillard que j’ai trouvé sur Aroma-Zone.

 

Les recettes:

HE = Huile Essentielle
HV = Huile Végétale ou macérât huileux

PEAUX COUPEROSÉES ET CAPILLAIRES SANGUINS APPARENTS

  • 1/3 d’hydrolat de Ciste ladanifère
  • 1/3 d’hydrolat de Cyprès
  • 1/3 d’hydrolat de Géranium

Mélanger les trois hydrolats et conditionner dans un flacon spray.

ACNÉ ROSACÉE

À réaliser dans un flacon de 30 ml en verre teinté, muni d’un compte-gouttes

  • HE lentisque pistachier, Pistacia lentiscus,10 gouttes
  • HE cyprès toujours vert, Cupressus sempervirens, 10 gouttes
  • HE hélichryse italienne de Corse, Helichrysum italicum, 10 gouttes
  • HE camomille allemande, Matricaria recutita, 20 gouttes
  • Baume de copahu, Copaifera officinalis, 10 gouttes
  • HV calophylle inophyle, 10 ml
  • MH calendula, 5 ml
  • HV carthame, 23 ml

Appliquer en massage doux mais profond (pour favoriser la circulation), sur le visage matin et soir, tous les jours, jusqu’à une amélioration satisfaisante.

Pour toutes les autres formules concernant la Couperose ou Acné rosacée c’est par ici !
Où trouver ces produits ? Dans les magasins de produits biologique ou spécialisés comme Arom’Aix, sur le site Aroma-zone ou Slow-cosmetique.

Cela fait moins d’un mois que j’applique ce mélange sur mon visage et je constate déjà une belle amélioration même si je ne suis pas encore guérie. Je vais donc continuer mes essais et mes recherches dans le naturel et vous ferez part de mon évolution.
Prochainement je testerai une crème pour rosacée recommandée par mon amie Carolina Pizza qui à écrit le livre: La Slow beauté, le meilleur de la Safe beauté et qui m’a rendu totalement adepte de ce concept !
Notre rencontre a été une vrai révélation pour moi, pourquoi ne pas être belle tout en faisant du bien à notre peau et à notre santé ?

En tant que maquilleuse j’ai envie de sensibiliser les gens sur une nouvelle façon de se maquiller avec des produits plus sain pour soi. Je me suis rendu compte que ma maladie avait débuté au moment où j’ai commencé ma formation de maquillage, j’étais modèle parfois toute une journée et une grande quantité de fond de teint, peintures, fards gras, … sont passés sur ma peau.
Je constate aussi que de plus en plus de gens me parlent de cette maladie notamment des modèles, ou des personnes qui font des réactions et ne tolèrent pas certains produits. Coïncidence ou pas ? C’est ce qui m’a poussé à me pencher sur la cosmétique naturelle, à trouver et créer des produits efficaces tout en me faisant plaisir sur les textures et la qualité.
C’est donc sur mon blog que je partagerais avec vous mes recettes, conseils et impressions.
Vous pouvez aussi me poser toutes vos questions sur ma page professionnelle: Caroline Augier Artiste maquilleuse

Un bon moment à vous.
Caroline